Victoire du Team SRR sur le Défi Atlantique !

14/04/2019, 10:47 | Antoine Brulé

Ce dimanche à 2h56, Aymeric Chappellier, Rodrigue Cabaz et Éric Quesnel ont franchi la ligne d’arrivée de la deuxième étape du Défi Atlantique, un morceau de 1 300 milles qu’ils ont finalement bouclé en deuxième position, seize petites minutes seulement derrière le team d’Eärendil après cinq jours de course.

Cinq jours intenses durant lesquels ils ont régaté au contact et se sont battus comme des diables à bord d’AINA Enfance et Avenir malgré des problèmes de grand spi afin de tenter le doublé après leur victoire dans la première manche.

Reste que si le sans-faute leur a finalement échappé de peu, les trois hommes peuvent se targuer de s’offrir la victoire au classement général avec une avance de plus de neuf heures sur leurs dauphins. Le contrat est ainsi rempli pour le navigateur Rochelais et ses deux acolytes. Haut la main, même !

Si la première étape de 2 300 milles entre Pointe-à-Pitre et Horta s’était impeccablement déroulée pour l’équipage d’AINA Enfance et Avenir qui avait alors mené la course au bout au bout avant de s’imposer avec une belle avance de neuf heures sur ses poursuivants les plus proches, la deuxième s’est montrée plus délicate. De fait, Aymeric Chappellier, Rodrigue Cabaz et Éric Quesnel ont été confrontés à l’explosion de leur grand spi. Une avarie qui les a largement handicapés pendant deux jours, les obligeant à réparer régulièrement et les empêchant de naviguer pied au plancher, avant toutefois de se relancer dans le match une fois les allures portantes nécessitant la fameuse « bulle » remplacées par des allures plus serrées. « A partir du moment où tout le monde a rangé le spi, on est revenu au score et on a tenu les leaders en haleine jusqu’à la fin. On ne leur a jamais lâché la bride et on les a maintenus sous pression jusqu’au passage de ligne. Ils nous ont avoué à l’arrivée qu’on leur avait vraiment donné du fil à retordre et qu’ils n’avaient pas quitté l’AIS des yeux lors des derniers milles. On a vraiment bossé pour essayer de les avoir. Un peu avant l’île d’Yeu, on s’est retrouvé à vue avec eux et on a vraiment fini le couteau entre les dents. On a poussé, poussé… on a vraiment cru qu’on allait finir par se les faire car ils étaient moins rapides que nous à ce moment-là. Ils ont vraiment eu chaud et ils ont bien senti qu’on ne se relâchait pas une seconde malgré le froid et la fatigue », a commenté Aymeric qui espérait naturellement enfoncer le clou en s’octroyant une deuxième victoire d’étape, mais aussi arriver en tête à La Rochelle, son territoire.

L’art et la manière

« Il n’y a pas d’amertume. Les gars d’Eärendil ont bien navigué et ils ont bien poussés dans le vent fort quand nous avons, de notre côté, rencontré notre problème de spi. On y a cru jusqu’au bout et on n’a jamais rien lâché. Il nous a manqué seize petites minutes. Au bout du compte, il y a la première place au général et je suis content de l’état d’esprit qu’il y a eu à bord d’AINA Enfance et Avenir car tous le monde a constamment tout donné pour la bonne marche du bateau. Le contrat est rempli ! », a assuré le navigateur qui renoue avec la victoire après ses deux deuxièmes places dans la Route du Rhum – Destination Guadeloupe et dans la RORC Caribbean 600. « Il y a eu du très beau match. Ça a vraiment été une course très intéressante avec un super parcours. On devrait faire plus de transatlantiques dans le sens Ouest-Est. Stratégiquement, c’est passionnant jusqu’au bout. Rien n’est jamais fini. C’est top ! », a détaillé Aymeric qui va, dans l’immédiat, se reposer, avant de procéder à un check-up complet de sa monture avant la prochaine épreuve de son calendrier, la Normandy Channel Race programmée du 16 au 26 mai prochain. « Le bateau va entrer en chantier et on va tout vérifier, en particulier le mât dont le dernier gros check remonte au mois d’août dernier. En clair, on va procéder à la révision des 10 000 kilomètres pour être parfaitement serein pour la suite de la saison », a terminé Aymeric Chappellier qui ne compte, évidemment, pas s’arrêter là.

Photos : C.Breschi

Bienvenue sur
SRR Actualités

Retrouvez ici toutes les actualités de la SRR : résultats, régates et événements à venir !